• Automne 2016

     

    En ce début d'automne le temps est radieux, comme les abeilles qui se comportent comme au printemps le cerisier se trompe et fleurit! En arrière plan, les coings commencent à murir.La chanson cerisiers roses( dont les fleurs sont blanches ) devra être réécrite: cerisiers blancs et coings jaunes!

     

    Automne 2016 

    A cette époque,vers 1944, les 2 marronniers de l'école perdaient leurs feuilles, la rue n'était pas goudronnée et la ferme de l'entrée de la rue des canes n'avait pas encore brulé.

    Cliquez sur les photos!

    Automne 2016

    Témoignage du passé:

    Lors des années 1550, la peste sévissait en Franche-Comté.Les habitants de Quitteur, par dévotion, soit en forme de prière pour ne pas être atteints, soit en forme de remerciement d'avoir été épargnés érigèrent une croix au centre du village. Son emplacement figure sur l'ancien cadastre à la place où se trouve l'actuelle pompe. Pour l'érection du lavoir-abreuvoir-fontaine,à la Vaucresson détruit après, cette croix fut déplacée dans la cour de la mairie. A l’époque, la croix était de section ronde, elle fut cassée et remplacée par une croix datant de  1846 (!).

    Cependant  la première pierre du socle est une des plus vielle pierre datée de la région et porte les inscriptions par face:

    EN l A. 1557 LE

    5 DE MAY LES

    HBTS ONT FAIT

    FAIRE CESTE +

     

    Automne 2016

    Automne 2016Automne 2016

     

     

     

     

     

     

     

     

    Automne 2016Automne 2016

     

     

     

     

     

     

    Automne 2016

     

     

     

     

     

     

     


  • Evolution

    cliquez sur les images pour les agrandir

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bientôt du nouveau....

     

     

     

     

     

     

    Petit à petit le village change. D'anciens repères disparaissent, comme ce mélèze planté avant la guerre qui vient   d'être abattu, son successeur a été planté il y a déjà plus de 10 ans à la Maladière, lieu où les malades étaient mis à l'écart. Bientôt, une maison au centre du village sera aussi abattue.

    plan du village vers 1800

     

    L’urbanisation avec des maisons de plain-pied, parfois entourées de haut mur remplaceront les maisons accolées du centre du village. Celui-ci s'est créé, sans doute, autour d'une source située  au croisement des  rues du pâtis  et des petits pâtis. Cette source de 6 litres par minute en été, débite actuellement dans le tuyau de l'exutoire n°1du réseau. Demain, cette grande maison au centre du village disparaitra, emportant avec elle une partie de l'image de Quitteur. Il y a 150 ans, il n'y avait aucune maison sur la droite depuis l'actuelle entrée du village coté Pierrejux jusqu'à la pompe du centre ,il y avait là des  vignes, le château était à l'extérieur.

    Comme partout en France, l'âme des villages disparait, les gens se rencontrent moins.Demain d'autres changements interviendront avec l'évolution administrative et alors se diluera encore plus le sens de l'appartenance à une communauté pendant que d'autres se regroupent sur des valeurs plus sectaires.

    C'est ainsi...