•  

     

    En attendant qu'elles reviennent

    Bonne année

    et comme petites étrennes une évocation de l'histoire de Beaujeu:

    cliquez sur ce lien ,touche droite et sélectionnez ouvrir dans une nouvelle fenêtre:

     

     https://books.google.ca/books?id=-8YBAAAAYAAJ&pg=PA245&lpg=PA245&dq=nouveau+chateau+de+beaujeu+haute+saône&source=bl&ots=cR4YYrwqpe&sig=zEryj1srn5emyXHNu2NNwewGgrE&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiJ17K34tzUAhVryoMKHXObAjMQ6AEIPzAE#v=onepage&q=nouveau%20chateau%20de%20beaujeu%20haute%20saône&f=false

    et en plus:

     

    quitteur années 40

     

    Quitteur années 40 cliquez sur l'image.

     

     

     

     

     

     


  •   La roue tourne et le changement se profile 

    cliquez sur les images pour les agrandir

     

     

                                                        

     

    Enfin le conseil municipal s'intéresse au chauffage au bois ! Peut-être bientôt une chaufferie collective , à bois, dans le clos de Beaujeu.

    L'ancienne municipalité en avait rejeté l'idée et même l'étude gratuite d’opportunité .Dommage car à cette époque le prix des énergies fossiles était au plus haut.Heureusement des blocages se défont, la roue tourne et l'idée revient. Il y a près de 1000 chaufferies en Bourgogne- Franche-Comté. La forêt de Beaujeu peut très largement fournir les plaquettes nécessaires . Un peu moins de  bois pourrira alors dans nos forêts dont plus de cent hectares sont abandonnés et en état de forêts de conservation qui ne coûtent rien à la collectivité nationale.Il y a de la ressource 700 000 t par an en Haute Saône sans toucher au capital. Que deviendront tous ces frênes qui tombent partout malades de Chalarose. Avec retard Le clos de Beaujeu s'inscrira dans la gestion durable. 

    Ceci nous amènera à rafraichir dans  la prochaine mise à jour un texte de fiction à l’horizon  2018  en forme de prédiction écrit et publié dans ce site en août 2009 .

    En attendant Quitteur se réveille sous une légère neige de froide journée de fin d'automne

     

     

    Quitteur une matinée froide de fin d'automne

     

                Là bas ,au fond des bois,la tronçonneuse est silencieuse, adieu l'ami.