• Quelques nouvelles de Quitteur

    Hameau du clos de Beaujeu Haute-Saône.

    cliquez sur les images pour les agrandir

     Au centre du village, la place du monument a été partiellement refaite.La vilaine pancarte qui indiquait " école- mairie" a été déposée heureusement le drapeau  flotte toujours sur ce bâtiment public.

    Pour l'endroit appelé" les sables", Espace Naturel Comtois a reçu un financement pour y effectuer des travaux. En ce lieu où les hommes vinrent s'installer il y a bientôt 6000 ans, la végétation arborée s'est emparée du paysage. Il y a 50 ans, ce lieu sur trois lieux dits:  "Pisseloup", "sur la Noue la Lance", "sur la  Laye" était comme une terre d'Afrique: entre les brins d' herbe, apparaissait le sable comme dans le Sahel sénégalais. ecole 2017 Des hirondelles des sables nichaient aux flancs des parois verticales des carrières de sable. Ce lieu avait quelque chose de particulier: pelouse sèche, aride qui détonnait au milieu de la verdure environnante; pour les gamins, c'était un terrain d'aventures.

     

    les sables années 50

     

    Cette terre était divisée en multiples parcelles qui, bien que très pauvres, mais avec un sol très filtrant,pouvaient être travaillées même par mauvais temps. Après la déprise agricole des années 1950, ces langues de terre furent abandonnées mais le sol entretenu par l'écobuage était maintenu en pelouse sèche, la photo ci-contre date des années cinquante.Le  feu détruisait les semis spontanés d'arbres. Puis, avec l'arrivée des archéologues  et d' Espace Naturel Comtois, petit à petit, l'espace s'est transformé en friches, en roncier , en forêt. Pour compenser les dégâts d'une carrière de sable, des résineux ont été plantés : pins et douglas.Trop serrés, ils végètent . Espace Naturel Comtois va en retirer 1 sur 2 et tenter d' éradiquer tous les robiniers (acacias) qui envahissent la partie sud.

     

     

     

    abeilles solitaire

     

    C'est pratiquement une opération de sauvetage de pelouse sèche mais si elle réussit l'entretien reste une interrogation. Le maintien de la gagée des prés est l'objectif emblématique de cette défense ultime contre l'envahissement des arbres. Curieusement, cette gagée pousse dans le maïs de culture de l'ACCA comme si elle faisait un pied de nez à la nature cependant l'interdiction d'engrais,de pesticide et de la pratique de la jachère, amène les chasseurs à s'interroger sur l'intérêt pour eux de cette culture à gibier.

    De gros engins vont abattre les arbres, arracher les racines, broyer les rémanents,  dans une tentative désespérée d'empêcher la colonisation des espèces arborées.

     

     

    coté Vaivre d'autet la cote des vieilles SaôneLa Cote au Moulin Neuf

    Le long des Vieilles Saône la commune envisage de faire classer le versant en zone de protection totale en libre évolution sans intervention humaine. Dans les années 1850, depuis Ben Gouri , côté ferme Joyandet en passant par le Chalelar, la Combe aux boulets, la Barque, pour arriver au village de Quitteur, une canalisation d'environ 3 km y avait été enfouie pour conduire l'eau à Quitteur  à un lavoir au bas du village.

    Quelques pierres, des regards et des fragments de tuyau  vernissé témoignent encore de cet ouvrage,qui avait été construit dans une tentative opiniâtre et coûteuse d'amener  de l'eau saine au village.Cependant la pente trop faible et les pousses de racines ont du empêcher l'exploitation de cet ouvrage dont on retrouve les plans aux archives départementales.

    Le premier regard ,presque intact, laisse couler une eau rare. Au fond la vanne de départ semble attendre encore un fontainier pour la manœuvrer.

     

     

     

     

    premier regard de la canalisatio

    regard sous la neigeLa vanne de départ

     

    Voilà quelques évocations du présent et du passé! Pour la petite histoire d'un village qui, par petites touches, perd sa personnalité  et se noie dans le flou et l’uniformité générale malgré les efforts pour faire revivre le passé.

    .

     


  • Élections législatives 2017

    Clos de Beaujeu:

    Suite et fin .OUF ! Au boulot.

    2 ème tour 18 juin 2017

    Barbara  Bessot Ballot (REM): 51.37% ELUE

    Leonie Cugnot (FN) :            48.63%

     

    1er tour 11 juin 2017

       Ensemble du département :                  Clos de Beaujeu:

    Barbara  Bessot Ballot (EM): 28.58%                      27.04%

    Leonie Cugnot (FN) :            19.27%                     26.38%

    Marie Breton (Divers droits): 17.36%                       7.17%    tendance Chrétien

    Dimitri Doussot (LR):           12.46%                      20.85%    tendance Joyandet


  • AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017...

    et fin de printemps:

     

    Élections législatives 2017

    1er tour 11 juin 2017

       Ensemble du département :                  Clos de Beaujeu:

    Barbara  Bessot Ballot (EM): 28.58%                      27.04%

    Leonie Cugnot (FN) :            19.27%                     26.38%

    Marie Breton (Divers droits): 17.36%                       7.17%    tendance Chrétien

    Dimitri Doussot (LR):           12.46%                      20.85%    tendance Joyandet

    compte tenu des effets de seuil du corps électoral, il y aura en Haute Saône 2 duels EM et FN 

    8 Mai :Les rangs se resserrent !

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.

    Cliquez sur les images pour les agrandir.

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.Entre le muguet et l'épine blanche qui selon la tradition marque quand elle est fleurie la fin des gelées :

    Résultats des élections présidentielles 2 ème tour:

    E. Macron: 193  35.8%

    M. Le Pen: 277 51.5%

    nuls: 68 12.6 %

    Résultats des élections présidentielles 1er tour:N. Dupont -Aignan: 7%  M. Le Pen: 40,27% E. Macron: 19,07%B.    Hamon: 3.5%N.     Arthaud: 0.78%    P. Poutou: 0.97%    J. Cheminade: 0.58%     J. Lasalle: 0.58%     J. Luc Mélenchon: 11.87%F.    Asselineau: 0.39%      F. Fillon: 14.98%

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.Bienvenue au nouveau commerce qui s'est installé dans l'ancienne laiterie à  Beaujeu.

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.

     

     

     

     

     AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.

    Au milieu de ce printemps, le ciel est bleu, le temps radieux .

    Hélas il ne pleut pas. Les blés et les colzas, les prairies attendent l'eau depuis le début du printemps.

    Hélas il n'y a plus d'oiseaux: en levant la tête, on ne voit plus ces vols qui sillonnaient le ciel; par-ci, par-là, une hirondelle. Celles qui se sont posées l'an dernier ne se sont pas unies. Les petits oiseaux ont pratiquement complètement disparu, les cheminées qui abritaient  les nids de choucas sont vides à deux  exceptions près.

    Hélas la tourterelle est seule et roucoule sans résultat pour appeler un compagnon.

    Les pommiers explosent de fleurs. Espérons qu'elles ne gèleront pas! Le premier essaim est sorti le 22 04, c'est très rare en avril.

    AU MILIEU DU PRINTEMPS 2017.

    A Quitteur, les affiches électorales n'ont pas fleuri.Le bureau de vote est transféré à Beaujeu et les votes ne sont plus comptabilisés séparément.

     

     


  • Dernière info (breaking news)                                

    changement d'aspect du centre du village:

     

     

          Début de printemps, florilège .

    Voici un petit florilège avant la prochaine mise à jour qui sera plus lourde et consacrée à la forêt.

    La dernière semaine d'hiver fut clémente. Les abeilles sont allées chercher le pollen des noisetiers. Très timidement les pâquerettes s'ouvrent, les violettes sont  épanouies, les nivéoles qui le disputent à l'ail des ours dans les endroits ombragés et humides ont pris le relais des perce-neige, les fleurs des pruniers sauvages s'ouvrent sous la chaleur et la gagée des champs, rarissime fleur jaune des pelouses sèches et emblématique des sables de Quitteur  fleurit dans le champ de maïs à sangliers!

    Plus prosaïquement on trouve aussi le pissenlit de taupinière qui promet de bonnes salades!

     

     

     

     

     


  •  

    Au milieu de l’hiver,

    C' est le milieu de l'hiver après un mois de janvier rigoureux, avec des pointes de température jusqu'à -15°. La débâcle  a emporté les glaces de la Saône. Avec de fortes  pluies le temps s'est radouci pour laisser place à des jours ensoleillés et aux gelées matinales.

     

     

     

     

    Très timidement, les abeilles font leur première sortie après une hibernation profonde: la petite abeille noire, indigène a mieux résisté, les variétés frères Adam ou italiennes pures ont payé un lourd tribu.

    Dans la prairie, les cygnes se sont regroupés en troupeaux pour glaner dans les anciens champs de  maïs. En effet, les myriophylles, les laminaires et les potamots ont disparu de la rivière.

     

    Avec l'évolution des structures, petit à petit les communes perdent leur compétence au profit de la communauté de communes.Le conseil municipal après la démission d'un conseiller fonctionne à 13 .

    Ainsi va la vie du clos de Beaujeu, village de Haute Saône qui, comme toute la France, s'interroge sur l'avenir.